COUPE DU MONDE LONGINES FEI DE SAUT D’OBSTACLES PRÉSENTÉE PAR GL EVENTS : LE VICE-CHAMPION DU MONDE MARTIN FUCHS SUR SA LANCÉE

SHARE

 

Le Suisse Martin Fuchs a remporté l’étape Coupe du monde Longines FEI de saut d’obstacles présentée par GL events dimanche après-midi à Lyon.

Associé au gris Clooney, le cavalier de vingt-six ans signe ici l’une des plus belles victoires de sa carrière. Le couple confirme sa très bonne forme du moment, moins de deux mois après avoir été sacré vicechampion du monde de saut d’obstacles à Tryon en Caroline du Nord, aux États-Unis.

Tout a commencé par une première manche réunissant quarante des meilleurs couples du saut d’obstacles mondial. Un parcours, dessiné par le chef de piste français Grégory Bodo, qui a offert un savant cocktail de sport, de suspense et de spectacle. Au menu : 14 obstacles pour 17 efforts, le tout à boucler dans un temps accordé de 75 secondes. Ce chronomètre a été déterminant dès la première manche. Plusieurs couples se sont en effet vu fermer les portes du barrage, à l’instar de la championne française Pénélope Leprévost sur Vancouver de Lanlore et du Britannique Robert Whitaker sur Catwalk, pénalisés d’un petit point de temps dépassé.

Au total, dix couples sont parvenus à trouver les clés de ce parcours technique, disputé sur des hauteurs avoisinant 1,60m : quatre Français, deux Suisses, un Belge, un Italien, un Néerlandais et une Suédoise. De quoi offrir au public lyonnais venu en nombre un final de haut vol. Longtemps en tête de l’épreuve grâce à un chronomètre canon de 37’78, le pilote italien Lorenzo De Luca a été battu sur le fil par une autre vedette de la discipline, le jeune suisse Martin Fuchs. En selle sur Clooney, le cavalier a serré les courbes et a signé une dernière ligne droite d’anthologie pour boucler son barrage en 37’25. « Clooney a de nouveau prouvé qu’il faisait partie des tout meilleurs chevaux de la scène internationale. Nous avons beaucoup travaillé ensemble. Nous avons gagné en efficacité et en rapidité sur les barrages. Le parcours de Lorenzo De Luca était déjà très très rapide. Il nous fallait tourner plus court encore pour espérer prendre la tête », commente-t-il. Un défi relevé avec la manière. Son compatriote Steve Guerdat, pourtant très rapide avec sa fidèle Bianca ne parviendra pas à faire mieux avec un chronomètre de 37’89. Il s’intercale en troisième position, juste devant le Néerlandais Maikel Van der Vleuten sur Dana Blue (38’00) et le Français Kevin Staut, meilleur cavalier tricolore de l’épreuve, sur For Joy van’t Zorgvliet HDC (38’32). « Je suis très content du comportement de mon cheval. J’ai malheureusement perdu un peu de temps en fin de barrage, sans quoi j’aurais pu espérer un meilleur classement », note le Tricolore.

 

Preuve de l’intensité de ce barrage, les cinq meilleurs couples de l’épreuve se tiennent en une seconde seulement. Des quatre représentants français présents au barrage, le public retiendra également la belle performance du Nordiste Guillaume Foutrier, septième pour sa première participation à une épreuve Coupe du monde Longines FEI de saut d’obstacles avec Valdocco des Caps. Le Rhônalpin Nicolas Deseuzes termine quant à lui à la neuvième place avec Quilane de Lezeaux, juste devant le Girondin Olivier Robert sur Tempo de Paban.

RESULTATS

VIDEO