Equita’Lyon, le Grand Prix Longines pour Daniel Deusser.

SHARE

 

Il y avait du beau monde ce vendredi soir sur la piste internationale d’Equita Longines, le Salon du Cheval de Lyon.

L’élite du jumping mondial pour disputer le Grand Prix aux couleurs de Longines, qualificatif pour les Equita Masters by Hermès Sellier samedi 3 novembre et pour la Coupe du monde Longines FEI de Jumping presented by GL events dimanche 4 novembre : 49 couples prêts à en découdre et surtout qui espéraient le meilleur des dénouements.

A l’issue de la première manche, 20 couples ont décrochés leur ticket pour le barrage, de quoi offrir au public lyonnais venu en nombre un final de haut vol, plein de suspense. Là où de nombreux couples échouaient sur ce deuxième tour sélectif, avec une ou plusieurs barres au sol, l’Allemand Daniel Deusser a réussi l’exploit de boucler un double sans-faute expéditif en 34’60 aux commandes de Tobago Z. « J’ai pris des risques en début de barrage. En revanche, j’aurais sans doute pu aller plus vite sur les deux derniers obstacles. Je n’ai pas pris tous les risques. Cela a tout de même payé ce soir », commente le pilote, très en forme en ce moment. L’Allemand remportait en effet le week-end dernier l’épreuve Coupe du monde Longines FEI de Jumping de Vérone en Italie. « J’espère que Tobago va conserver sa bonne forme et sa motivation pour dimanche », ajoutait-il.

Au total, seuls sept couples ont réalisé deux parcours sans aucune pénalité. Le Suisse Steve Guerdat, fidèle au concours lyonnais depuis de nombreuses années, a mené sa bondissante Bianca dans un tempo d’enfer. Le couple termine en 35’34 et prend la deuxième place de l’épreuve. Le podium est complété par le Belge Olivier Philippaerts sur H&M Legend of Love en 35’59. A noter la sixième place du Nordiste Nicolas Delmotte avec Ilex VP, monture avec laquelle il prenait part cet été aux derniers Jeux Equestres Mondiaux (36’93). Le couple réalise la meilleure performance tricolore dans cette épreuve.